10/06/2010

Les entraînements

___



Quoi de pire, n'est-il pas, lorsqu'on passe à la caisse, que d'être le cobaye de la laborieuse séance d'entraînement d'un petit nouveau?


Ce nouvel employé, en compagnie de l'employée affectée à son dépucelage, prendra bien son temps, et vous pouvez être certain que les items que vous avez choisis seront tous une exception, que le «vétéran» prendra une éternité à lui expliquer le tout, que le nouveau s'interrogera longuement, aura des palpitations, fondra en larmes, vos items seront emballés sens dessus dessous, l'ego du nouveau foulé aux pieds, les soupirs et regards noirs fuseront de la longue file d'attente d'un kilomètre de long, votre carte de débit entièrement vidée par maladresse, etc. etc.



Et c'est ce même petit merdeux qui, la semaine d'après, alors qu'il aura pris de l'assurance, affichera un air blasé et méprisant.


Profitez-en pour soupirer et le fustiger du regard, pendant que c'est encore un idiot de débutant.


___

6 commentaires:

  1. Cé tellement vrai! :D

    Je me sens complice de ces ti-nouveaux!

    RépondreSupprimer
  2. je souscris entièrement à ce post.

    RépondreSupprimer
  3. En effet, c'est un vrai fléau! L'autre jour, à la banque, je suis même tombé sur un guichet automatique en formation. L'enfer...

    RépondreSupprimer
  4. Merci à tous pour ces tendres commentaires.

    @Nicolas : Hhahaha!!

    RépondreSupprimer
  5. je me ferrai un devoir dans trouver un!

    RépondreSupprimer
  6. Je suis présentement en formation comme caissière chez Adonis. Passez me voir et il me fera plaisir d'écraser votre pain tranché.

    RépondreSupprimer