18/04/2011

Le scrapbooking

___


On connaît tous sans le savoir quelqu'un dans notre entourage qui s'adonne à cet étrange hobby.


Hobby consistant à coller dans un cahier des photos-souvenirs, feuilles d'arbres ramassées par terre, affreux coquillages, bouts de ficelles inutiles, etc.


Pour les plus paresseux, on vend aussi, dans des boutiques de scrapbooking, des cahiers pré-faits, et tous les hideux accessoires à y coller.


Le but de l'exercice, contrairement à ce qu'on pourrait penser, ne consiste pas à établir celui ou celle qui aura fait le scrapbook le plus laid, mais plutôt à désigner le cahier dont le contenu aux émotions préfabriquées et prédigérées sera le moins le sujet de moqueries de la part de tous ceux à qui il sera montré.



___

11 commentaires:

  1. L'oqlf, qui compte peut-être parmi ses employés nombre d'adeptes de la chose, propose "copicollage", douloureux.
    Vous omettez un point essentiel, dont on prend la pleine mesure en visitant un magasin qui vend les cossins et outils de l'exercice (magasin dont les initiales pourraient être O et D, par ex.): le but de l'exercice est de dépenser beaucoup beaucoup d'argent sur les cossins les plus inédits et les outils les plus épatants (étampes en plexiglass, par exemple)

    RépondreSupprimer
  2. Ouf, j'en fait pas !
    Quel homme heureux, je suis...
    amitié

    RépondreSupprimer
  3. Le scrapbooking est le macramé des années 2000. La mission est identique : ramasser la poussière pendant 10 ou 20 ans et finir au cimetière des hobbys, avec le petit point, les centres de table, les pantoufles en Phentex, les girouettes en bouteilles d'eau de javel, les pneus comme jardinière de fleurs, les cendriers en coquilles, les abats-jour en papier de riz avec de la frange de six pieds de long, les colliers en billes de plastique, les jupes en batik et les innombrables objets en bâtons de popsicles.

    RépondreSupprimer
  4. Ça peut sembler fastidieux à dire...mais vient de me pogner un ennuie mortel de me remettre au petit point en te lisant moi mon scrapebook c'était les murs de ma chambre que je tapissais avec des photos de vedettes...faut bien que jeunesse se fasse. En passant B-ed m'a bien fait rire aussi..."Les pneus comme jardinière de fleurs." héhéhé.

    RépondreSupprimer
  5. @ Pimpette
    Haha! C'est noté! Merci!

    @ jeanfi Haha! Béni soyez-vous...

    @ B-E-D «les girouettes en bouteilles d'eau de javel» Hhahaha!!

    @ Denise :)

    RépondreSupprimer
  6. Haha! Tu m'enlèves les mots d'la bouche!!

    RépondreSupprimer
  7. En tout cas, ce type de chose est idéal pour bouter le feu dans un appartement ou une maison... Tous ces objets moches et totalement inutiles sont de parfaits combustibles. Idéal pour tester les extincteurs dont il fut question ici il y a quelques mois.
    Tinky, pyromane.

    RépondreSupprimer
  8. @Véronique...
    En effet... ;)

    RépondreSupprimer
  9. Etrangement, cet article m'a donné envie de... ME METTRE au Scrapbooking !!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  10. Le party de mon quarantième anniversaire fut très amusant: personne ne m'a parlé, mais on s'est exclamé toute la soirée sur le maudit scrapbook que ma belle-soeur avait confectionné en fouillant dans mes poubelles depuis un an.

    RépondreSupprimer