30/11/2009

Les années folles



Eux savaient s'amuser.

Comment se souviendra-t-on de notre époque, à nous?

De nos jours, Al Capone ou pas, un individu doit sortir pour fumer.
Les salles de bal exaltées du nouvel an avec les serpentins ont depuis longtemps disparu. Capone se ferait coincer pour infraction au code du tabac, et non pour les stupides impôts.

Mince consolation, il aurait pu fumer en prison, puisque la victoire a été célébrée dans ce dossier.

Victoire des détenus, dit l'article. La cigarette réadmise dans trois mois.
Trois mois.
Ne pourraient-ils pas en profiter pour arrêter?
Toute une victoire.



Pas les années folles, non.
Les années inutiles.
_______

28/11/2009

Le peuple teuton



Les Teutons, donc...







Comment dire


...



Non, rien.


____

26/11/2009

L'Action de grâce

Le président Obama gracie une dinde.
Les républicains s'interposent et la font électrocuter.


Aujourd'hui, les Américains fêtent l'Action de grâce.
Ou plutôt Thanksgiving.

À moins que ce ne soit le Mardi gras?...

Quoi qu'il en soit, ce n'est pas une mince affaire. Les gens paradent dans la rue, ou se rassemblent en famille. D'autres portent des masques, pendant que certains déballent des cadeaux.
Pour ce qui est de notre Mardi gras à nous, nous l'avons eu il y a environ un mois. Le calcul est simple, il s'agit à peu de chose près du troisième lundi après l'été des indiens.

Les fêtes d'automne, c'est un peu aléatoire.

*

Pour la petite histoire enfin, il se mange ce jour-là un tel nombre de dindes à travers du pays, une telle quantité de poulet, qu'il serait inutile d'en parler et qu'il vaut mieux, en lieu et place, insérer un lien.

L'automne, quand on y pense, est prétexte à toutes les libations.
On fête ce qu'on peut quand on peut.

25/11/2009

Le fast food

___

Ainsi, une franchise de McDonald’s sera enfin inaugurée au musée du Louvre.

Il était temps! Quel ennui c’était de déambuler parmi toutes ces poussiéreuses oeuvres sans une petite récompense en bout de ligne.

Les touristes ne pourront plus dire qu’on mange mal en France.

*

Seuls petits contrepoints...

Paraîtrait-il qu’il y aurait déjà quelques légers incidents, un peu de sauce à Big Mac sur un Michel-Ange, rien d’affolant.

Quant à la Joconde, elle serait, rassurons-nous, encore exposée, bien en évidence, sur un des murs du restaurant, parmi quelques pastels.


_____

24/11/2009

Les boucles de ceinture

Comme un billet récent a provoqué un mini-scandale (mini comme dans 0 commentaire), notre équipe a cru bon d'aborder un autre sujet chaud, les boucles de ceinture.


Ces articles vestimentaires particuliers sont synonymes de heavy, de vulgaire, de tough.

Elles confirment par leur seule présence que vous n'êtes pas un enfant de choeur, à tout le moins que vous ne chantez pas dans une chorale.


Nous ne poserons aujourd'hui que trois questions:


1-Doit-on être l'Antéchrist pour en porter une?

2-Vendra-t-on un jour des boucles de ceinture Simone de Beauvoir?

3-L'Antéchrist a-t-il peur à ce point de perdre ses culottes?

Le débat est lancé.

(prière de modérer les commentaires pour éviter de faire exploser le serveur)

23/11/2009

Les messages à relai

___

On nous explique souvent comment les communications se faisaient, anciennement, dans les Empires.
Des postes situés à tous les cinquante kilomètres, des chevaux prêts à partir, et patati et patata.

C'est très joli.


Mais tout cela ne fonctionnait pas.

Désolé.


On avait beau vouloir annoncer à son roi que Carthage, ou Persépolis, venait de tomber aux mains de l'ennemi...

À la fin, le message qui lui parvenait était quand même...

Martin aime Jennifer




Merci de votre attention,

La direction

____

22/11/2009

Les Caisses de fermiers

___

Les institutions financières portant des noms comme Crédit agricole, Dépôt social des fermiers, Caisse populaire du rang à Mathias, etc., sont de fins renards.

En fait, ils n'affichent ces noms-là que comme devanture, pour nous en passer une vite et nous faire croire que leurs coffres sont désespérément vides.

Inutile de dire que les hold ups sont pratiquement inexistants dans ces endroits.



«Non non, ici c’est la caisse paysanne des éleveurs, voyons... On a presque rien... Allez-vous en... Vous allez réveiller les poules...»







Dans la lignée de ce que nous proposions ici, voici un autre conseil aux criminels :
Allez braquer ces endroits-là, personne n'a jamais songé à dévaliser leurs profondes voûtes pleines d’or.


La direction

__

19/11/2009

Les stratèges de guerre

Comment faisaient-ils pour diriger, dans ce tohu-bohu?





«Allez-y... vargez !»



Et qui penserait à écouter des directives au milieu de ce méli-mélo?

Évidemment, les causes de la guerre elle-même restaient souvent complètement nébuleuses.
Le renversement du pouvoir après le mariage d’une reine protestante, mariée à un archiduc catholique, puis à un chevalier bouddhiste...

Personne ne comprenait plus rien aux enjeux.
De toute façon, ça n’aurait pas aidé, dans la mêlée, au moment de donner des coups d'épée à la volée. D’où la confusion généralisée.

Cette furie, cette incompréhension et cette inutilité, donc, probablement pour un obscur et pluvieux mariage. C'est du joli.


Suzeraine protestante en secondes noces avec un anabaptiste luthérien
demandant une abrogation du pape pour épouser un baron pentecôtiste


«Pas la peine, le baron fait dire qu’il n’y comprend rien, et de laisser faire»


_______

17/11/2009

Le responsable du générique




Sur un plateau de tournage, il y a toujours quelqu’un qui se promène parmi tous les artisans en posant des questions :

-Quelle sorte de pellicule est utilisée?

-Vous, vous êtes le «grip boy», c’est bien cela?

-Quelle est le nom de cette cantine mobile, s’il vous plaît ?

-Ce personnage se prénomme Jeff? Et est-il apparu à l'écran avant Thompson?

-Qui a écrit la chanson qu'on entend durant la poursuite ?

-Tous ces cascadeurs, quelqu’un pourrait me dire leur nom s’il vous plait ?
S'il vous plaît?!


Cette personne, c’est le responsable du générique.

Il tape sur les nerfs de tout le monde, il ne fait que déranger.
Il énerve tellement l'équipe qu’il lui est arrivé de se faire gifler, ou interdire l'entrée du studio.

Mais c'est un mal nécessaire.

Seule consolation pour tous les artisans du film : son nom ne figure pas au générique.

__________

15/11/2009

Les pinball machines




Aujourd’hui, un sujet tout simplement incontournable.

Voici les résultats de l’étude, qui a duré plusieurs mois:

« Le fait que les pinball machines aient des thèmes (The Sopranos, Platoon, etc.) est complètement superfétatoire, vain et inutile »

« C’est toujours bien juste une petite boule qu’il faut envoyer fort et qui ziguezague, dans la machine, sans que l’utilisateur ne puisse y faire quoi que ce soit. The Sopranos’s, yeah right. »

Les résultats sont probants. Tout a été dit.
Le vin est tiré, il faut le boire.

Pensée en extra :
Les Pinball sont à l'image de nos vies. On se donne une identité, on est projeté dans tous les sens, le tout étant complètement inutile.

14/11/2009

L'eau sur la lune


Ils ont trouvé de l'eau sur la lune.
Encore.
J'ai l'impression qu'ils nous ressortent ça à chaque année.

Je suis complètement blasé de cette nouvelle.

Mars, la Terre, la Lune. Il y en a partout, de l'eau.

Avertissez-nous quand une créature gluante débarquera. D'ici là, on a d'autres choses à faire.


Merci

La direction

12/11/2009

St-Tropez












Ils en ont, du plaisir, à St-Tropez.
Les randonneurs, le gendarme, les enfoirés, les martiens…

Et si j’y vais mais que je n’ai rien de farfelu à faire…
M’expulsera-t-on?

C’est beaucoup trop de pression.

* * *

Entendu dans Emmanuel Kant à St-Tropez :

«Ça n’est pas tout, le fun, dans la vie…»

11/11/2009

Les cure-pipes







Voilà un objet, en apparence anodin, derrière lequel se cachent peut-être une grave crise, un scandale sexuel et des orgies à la pleine lune.





Les cure-pipes, malgré leur nom, sont depuis longtemps officiellement réservés aux enfants pour leurs petits bricolages et vendus uniquement dans les magasins de jouets.


Maintenant, la question qui nous pend au bout des lèvres :

Les fumeurs de pipe, lorsqu’ils ont besoin de curer leur objet, doivent-ils entrer dans un magasin de jouets pour en acheter, au milieu des regards inquisiteurs ?

S'y font-ils brutalement bousculer par des enfants et des éducateurs ?

Et lorsqu’ils ont terminé leur besogne, sont-ils tenus de fabriquer une fleur ou une spirale?


Voici les conclusions de notre équipe, qui a travaillé toute la nuit sur la question:
Tant que la situation n'est pas rectifiée, ils devraient menacer d'utiliser uniquement, pour nettoyer leur cher objet, que des têtes de poupées Barbie.

Pour laisser un commentaire, envoyez à :
CP 2700, René-Lévesque Ouest
Inclure un timbre-poste si vous désirez une réponse.
Délai de réponse de 6 à 8 semaines.

10/11/2009

L’aéronautique



Films présentés à bord : navets

Nourriture dans les avions : dégueulasse

Confort (aires d’attente, sièges dans l’appareil) : NIL

Littérature d’aéroport : mauvaise littérature

Etc. etc.


*

Aéronautique : barème de ce qui se fait de plus mauvais et de plus regrettable.

La direction

09/11/2009

Les coins-télé dans les expos



On se promène dans une exposition, quand soudain, une salle sombre, des coussins, des sièges inconfortables.
À l’écran, un film, des gens qui entrent, qui sortent, confusément.
Le film n’est pourtant pas fini.
Il était commencé quand on est entré, on n’a aucune idée de ce dont il traite.
D’autres gens entrent, chuchotent, font couiner un siège.
On essaie de suivre, à l’écran, les obscures paroles étouffées diffusées par de mauvais haut-parleurs.
Quelques visiteurs sortent, ricanent.

Le film continue, confusément.

Sans crier gare, le générique. On n’a pas compris grand chose.

Dans la noirceur, quelques personnes se lèvent, d’autres restent.
L’écran exerce sur eux une si grande fascination qu’ils ne se lèveront plus. À moins qu’ils aient manqué le début, comme nous.

Le film recommence.

C’est le Grand Cycle de la vie, ici. Le Shangri-La.

Une personne entre, s’enfarge dans les coussins.
Ah, je crois avoir vu ce passage tantôt, en entrant.

Je l’ai donc vu en entier.
Mais je n’ai pas davantage compris de quoi il parlait.

C’est comme la vie, ici.

07/11/2009

Les maquillages de cinéma


Ils prennent toujours quatre heures à mettre.

Les acteurs en parlent comme d’horribles et interminables séances, qu’ils devaient se lever à trois heures du matin, que ça leur grattait, qu’ils avaient d’énormes pustules, que plus jamais, plus jamais...

Mais ne se sont-ils jamais dit, en marchant vers la sombre roulotte de maquillage, en pleine nuit, que c’étaient peut-être les maquilleurs, le problème?


À quatre heures
devant la
roulotte

---------»
Cinq heures plus tard

05/11/2009

Les messages

Il y a à peine quelques années, un jeune avouant avoir « écrit un message » à une connaissance aurait fait rire de lui et aurait été roué de coups.

Désormais, le plus crétin de nos petits cousins tape deux cent mots minute, les plus idiotes petites brutes s’envoient frénétiquement des emails.
Récemment, sur la rue, un Hells Angels m’a demandé piteusement où se trouvait le café Internet le plus près, pour qu’il puisse «prendre ses emails et répondre à un quiz sur les chatons ».

Petit cousin tapant deux cents mots/minute

Motard voulant répondre à un quiz sur les chatounets --»










Ah, si les vicomtes avaient eu Facebook. Combien de coûteux et somptueux bals auraient-ils pu éviter…
Un simple «Kestufè», et ils se la seraient pognée, la comtesse.




En conclusion de ce magnifique billet, n’oubliez jamais non plus qu’il y a tout juste quelques années, la personne qui aurait été surprise à lire le message de quelqu’un aurait, elle aussi, été ridiculisée et rouée de coups. Merci de votre attention,


La direction



04/11/2009

Chère Louise






Le texte qui suit est une lettre troublante, sans doute égarée, que les administrateurs de ce site ont reçue. Elle est reproduite dans son intégralité.
Nous avons pris la peine de répondre à son auteur.



Chère Louise,

J’ai un orteil qui me fait souffrir.
Mais j’ignore lequel c’est. Je me demande même si ce n’est pas celui à côté de celui que je pense.
J’ai même songé que ce pourrait être la peau de l’autre à côté qui me fait mal, et non pas celui auquel est rattaché l’ongle.
P.S. : J’ai été adopté. Merci de ton aide.

Anonyme


Cher anonyme,

Il est très douloureux d’avoir un ongle qui irrite la peau de l’orteil à côté, et extrêmement ardu de déterminer exactement lequel des orteils nous fait mal. Même les plus grands philosophes l’ignoraient. Kierkegaard, une fois, mit trois heures à en déterminer la localisation exacte.
Je vous conseille de focaliser d’autres problèmes. Une perte d’emploi ou un incendie devrait faire l’affaire. L’adoption, c’est déjà un bon début.

03/11/2009

Les gens fatigués et débordés

___




L’humain est un animal qui affirme être constamment débordé et fatigué.


Il prendra le temps de vous parler, pourra consommer un café ou un repas avec vous, mais juste après il devra s’en aller car il a des choses absolument indispensables à faire le plus rapidement possible.


Ou encore il affirmera devoir aller se reposer parce qu’il est épuisé, qu’il n’a pas bien dormi la nuit dernière, ni depuis quelque temps, ni jamais, il souffre en fait d’insomnie depuis toujours.


Il est éternellement dans une passe vraiment terrible, je te raconte pas, je suis à bout, et débordé.


Qu’il ait ou non une famille, des projets ou un emploi n’a aucune incidence sur cette donne.


Corollaire 1:

Lorsqu’il est véritablement débordé et/ou épuisé, il se voit alors entouré de gens qui s’autoproclament eux-mêmes débordés et épuisés, et ne sait donc plus où se situer dans tous ces mensonges éhontés.


D’après certains, on aurait tous le temps de construire une mangeoire à oiseau, de diriger bénévolement une équipe de balle-molle d’hermaphrodites ou de fabriquer un cerf-volant à mains nues.


Mais on préfère profiter de la vie, semble-t-il.


Est-ce que les gens qui construisent des mangeoires à oiseaux sont également incroyablement fatigués et débordés?

*

En conclusion, voilà ce à quoi on sert, en fait :



___












Voilà pourquoi le Big Bang, l’évolution, le «Miracle de la nature».



Ndlr: nous n'avons pas réussi à trouver de corollaire 2. Merci de votre compréhension.
___

02/11/2009

Les Zombies



Tous ces gens qui marchaient rapidement dans le quartier, sans sac, sans provision, vers un même endroit… Au début j'ai trouvé ça étrange, mais il y en avait de plus en plus, il en sortait de partout.
Je me suis dit ça y est, le virus a frappé : tous les gens du quartier ont été transformés en morts vivants.

Dans l’obscurité, quelques uns de ces monstres qui marchaient vaguement dans ma direction, les bras le long du corps, m'ont entendu leur crier sauvagement:
Arrière, zombies ! Retournez là d’où Satan n’aurait jamais dû vous laisser sortir!

J’ai couru le plus vite possible jusqu’à la maison. Et j'ai enfin compris, en apercevant ma carte d’électeur qui traînait sur la table depuis un mois.

01/11/2009

Les engueulades




Scène croquée sur le vif au Château Bonne Entente, à Québec.










Nos excuses à la famille (qui s'est déplacée inutilement pour le mariage, l'été dernier).

Ah, ce que la pression peut faire...